Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité

Categories

Accueil > Manifestations > 2013 - La République, la Laïcité et la Franc-maçonnerie > Laïcité inch’Allah

6 octobre 2013
Laïcité 37

Laïcité inch’Allah

De nombreux spectateurs présents en 2012 à la projection du film « La Séparation, loi de 1905 » attendaient que les organisateurs renouvellent ce rendez-vous citoyen. Voilà pourquoi le film document « Laïcité inch’Allah », grand prix international de la Laïcité, est programmé cette année au Nouvel Olympia/Théâtre, haut lieu culturel de la vie tourangelle.

Le film pose la question laïque au-delà des frontières de l’Hexagone, en termes universels et fraternels adressés à tous les peuples : la liberté de conscience, la séparation de la religion et de l’État, l’égalité entre les hommes et les femmes. On est bien au-delà des frontières tunisiennes, bien au delà de l’attente d’une République à l’origine du « printemps arabe » dont l’issue révolutionnaire aujourd’hui est incertaine, comme pour bien d’autres pays.

Résumé

Tunisie, août 2010, sous le régime de Ben Ali et en pleine période de Ramadan, Nadia El Fani brave la censure et filme un plaidoyer pour un Etat laïque, un appel à la modification de l’article 1 de la Constitution tunisienne qui déclare que l’Islam est la religion d’Etat. Décembre 2010, la Révolution tunisienne éclate, Nadia est toujours sur le terrain... La cinéaste interroge ses compatriotes sur le tabou de la laïcité, avant et après la révolution qui a entraîné la chute de Ben Ali. Un document exceptionnel.

Avec l’aimable autorisation de K’IEN productions et JOUR2FETE distribution

Le producteur du film Jan VASAK et l’ancien Grand Maître du Grand Orient de France, Jean-Michel QUILLARDET, président de l’Observatoire International de la Laïcité contre les Dérives communautaires, animeront le débat qui suivra la projection du film.

Portofolio

Jan VASAK Jean Michel QUILLARDET