Liberté, Égalité, Fraternité, Laïcité

Categories

Accueil > Manifestations > 2014 - La Franc-maçonnerie du GODF et le monde d’aujourd’hui > Daniel Keller

29 octobre 2014
Laïcité 37

Daniel Keller

Daniel Keller

"La laïcité a une dimension émancipatrice. Elle permet aux individus de conquérir leur liberté"
Interview de Daniel Keller, Grand Maître du GODF, dans le JDD du 25/10/2015

La laïcité, dont vous êtes d’ardents défenseurs, est-elle menacée ?

Les religions font un retour en force, et pas seulement l’islam, parce qu’il y a une quête de sens. Face à cela, le risque aujourd’hui, c’est de mettre la laïcité au service du dialogue interconfessionnel. Or la laïcité, ce n’est pas un œcuménisme. C’est une organisation de la République dans laquelle on sépare ce qui relève de l’intérêt général des religions, des puissances dogmatiques. C’est une société dans laquelle les citoyens se rassemblent pour décider des lois qu’ils veulent se donner, sans aucune onction divine. La laïcité a une dimension émancipatrice. Elle permet aux individus de conquérir leur liberté. Je constate que ce message-là a été perdu de vue et c’est très inquiétant. On ne cesse de parler de la laïcité comme quelque chose de liberticide, alors qu’au contraire c’est libérateur. Je rappelle que le combat pour la loi de 1905 a été un combat musclé. D’ailleurs, je ne suis pas convaincu qu’aujourd’hui on voterait cette loi. On a oublié que la laïcité a été un combat, et qu’elle reste aujourd’hui un combat.